AMMA a sillonné L'Europe pour dsitribuer amour, compassion et embrassades.
Mata Amritanandamayi,  63 ans, vient de boucler son tour d’Europe. Avec  tout l’amour possible  et toute la compassion imaginable,  elle a pris dans ses bras, pour quelques secondes d’une intense émotion, plus de 200 000 personnes, de Dublin à Londres, de Paris à Milan, de Toulon à Munich.   Figure spirituelle de l’ Inde contemporaine, elle a créé l’ ONG « Embracing the world », littéralement embrasser le monde entier. Cette organisation non gouvernementale installée dans le Kérala œuvre dans le domaine de la santé, de l’écologie, de l’éducation. En l’espace de quelques années, celle que tout le monde appelle « Amma » est devenue un véritable phénomène. Début novembre, plus de 20 000 personnes ont pris d’assaut le Palau San Jordi sur la colline olympique de Barcelone pour une  nuit sans fin, faite de musique, de méditation en attendant le Darshan, le moment magique où, après un long processus parfaitement organisé, Amma prend dans ses bras toutes les personnes venues à sa rencontre. L’échange dure quelques secondes d’une très grande intensité émotionnelle.

Inlassablement, sans jamais se départir de son sourire, Amma étreint, caresse les visages et embrasse.  A Barcelone, la dernière séance du Darshan, a duré prés de dix heures, de 21 heures à  six heures du matin alors que les premiers « visiteurs d’Amma » avait pris place dans la file d’attente en milieu d’après-midi. Pour mettre en place cette rencontre entre la grande dame de l’Inde et ses fidèles, des centaines de bénévoles sont mobilisés, venus de l’ Europe entière pour  informer, cuisiner, encadrer, nourrir, vendre des produits estampillés ETW ou Amma, collecter les dons. Puisque les tournées sont aussi organisées pour collecter des fonds.