Pascal Parrot, fondateur de Sakado
Pascal Parrot fondateur de Sakado

Pour comprendre la véritable valeur des  objets  qui nous entourent  (pull, chaussettes, écharpe, orange, boite de chocolats) il suffit un jour de suivre la remise de sacs à dos à des sans-logis. Et pour prendre une grande et belle leçon d’humanité. Depuis 2005, l’association Sakado, fondée par Thierry Teulade et Pascal Parrot,  distribue ces sacs de la solidarité pour améliorer, au moment des fêtes de fin d’année, l’ordinaire désenchanté de ceux qui vivent dans la rue.  Les  particuliers, les maisons de retraite, les écoles, les entreprises sont appelés à se rassembler pour garnir un sac à dos d’objets festifs, culturels,  d’hygiène ou bien pour lutter contre le froid. Ces sacs sont distribués par l’intermédiaire de la Croix Rouge qui invite les sans-logis à cette cérémonie chargée d’émotion.

Le  regard d’un enfant

Car dès que le sac-à-dos apparait, le regard du sans-logis s’éclaire comme celui d’un enfant devant son sapin. En général, le récipiendaire s’écarte un peu pour découvrir, dans une intimité relative le petit trésor qui lui est confié : un pull, une écharpe, un paquet de gâteaux, un jeu de cartes, des piles,  des cartes de vœux et parfois même un petit mot glissé par  celui  ou par ceux  qui ont garni d’amour et de générosité  ce sac à bretelles essentiel. « C’est un moment très fort d’échange, y compris entre ceux qui reçoivent. L’autre jour à Perpignan,  dans un sac  l’un d’entre eux a découvert un harmonica. Il ne savait pas en jouer mais un autre maitrisait parfaitement l’instrument. Il  a joué pour nous.  C’était un vrai grand moment  de partage » raconte Pascal Parrot qui espère  délivrer cette année 10 000 sacs de bonheur.

L’association Sakado espère distribuer 10 000 sacs à des sans-logis cet hiver.ToPSud News.

« Le Sac à dos, c’est le principal outil de celui qui dort dans la rue. Il contient toute sa vie. C’est un signe que de lui offrir un nouveau sac à dos. Je mets l’accent sur les objets à vocation culturelle, les livres, la radio, les jeux parce que cela permet à ceux de la rue de sortir de leur quotidien » poursuit Pascal Parrot qui dirige avec Thierry Teulade, l’unique association française  qui tourne sans aucun budget de fonctionnement ni frais généraux. Cet hiver la communauté Sakado va distribuer dans soixante villes de France des moments  de bonheur partagé et des larmes  de joie dans le vent glacé de l’hiver.

www.sakado.org