Le salon Millésime bio a refermé ses portes mercredi soir sur un bilan ultra-positif. Pour cette vingt-cinquième édition,celle du  retour à Montpellier (Hérault), le grand rassemblement mondial des vins bio a enregistré une forte augmentation de son visitorat : + 17,5 % par rapport au précédent épisode qui s’était délocalisé à Marseille. 5700 acheteurs, cavistes, restaurateurs ou metteurs en marché  (4800 en 2017) ont patrouillé dans les trois halls qui regroupaient plus de 1000 exposants dont 770 producteurs français avec une forte majorité de viticulteurs issus du sud de la France. Ces visiteurs tant recherchés sont en majorité issus d’ Europe de l’ouest et d’Amérique du Nord. Ils ont évolué dans un contexte de rareté de l’offre puisque la production bio française a beaucoup souffert du climat de  l’année 2017 avec notamment sécheresse et aridité au point de contracter la récolte de 25 %.

5700 visiteurs en trois jours, c'est le nouveau de Millésime Bio à Montpellier.
5700 visiteurs en trois jours, c’est le nouveau salon  de Millésime Bio à Montpellier.

Des petites quantités de bio disponibles

« Certes, nous avons peu de quantité à disposition mais ce salon est très  intense et nous travaillons aujourd’hui pour l’avenir avec les visiteurs, nos clients » explique Jacques Frelin, pdg-fondateur de Jacques Frelin Vignobles (anciennement Terroirs Vivants). La société de négoce bio de Montpellier a déjà prévu de subir les conséquences de ce déficit de production avec un développement  capé à 10 ou 12 % pour cette campagne 2018  après plusieurs années de croissance à 20 %. «Pour les vins bio, la situation est très complexe. Les lots disponibles actuellement portent sur de petites quantités qu’on a du mal à valoriser à l’export sur des marchés qui ne sont pas forcément flexible. Mais le creux de la vague, ce sera l’an prochain lorsque les stocks tampon auront été utilisés.  Pour faire à face à la demande, il est nécessaire de relancer vigoureusement les  conversions » poursuit  cette négociatrice d’un cabinet international de courtiers. L’édition 2019 est programmée  du 28 au 30 janvier, toujours à Montpellier.